Citadin vert et consommation locale

Consommer autrement quand on vit en ville

Dans ma quête de consommation plus responsable et écologique, je continue à instruire mes recherches encore et toujours (une aventurière verte se doit de toujours s’éveiller à de nouveaux modes de consommation). Je voulais absolument trouver une alternative de consommation écologique et qui puisse parallèlement soutenir les circuits courts et locaux. En effectuant des recherches je suis tombée sur le réseau « La Ruche qui dit Oui ». Aventureuse je décide de me lancer et de faire partie de la communauté en un clic de ma ville ( plusieurs villes participantes sont engagées dans ce réseau et accueillent les producteurs) l’adhésion  est qui plus est totalement gratuite. Quelques jours plus tard une vente s’ouvre à moi ( Il faut savoir que les producteurs organisent des ventes tous les 15 jours  et que la vente s’effectue une semaine avant la réception des produits). Il n’y a alors plus qu’à sélectionner ses produits tout en sachant que chaque producteur fixe son minimum de quantité pour laquelle il accepte de livrer ( car il a des frais à couvrir cela se comprend).

Je suis allée chercher ma première commande aujourd’hui et je suis TOTALEMENT ravie par cette initiative.

Je vous glisse une petite photo de ma commande  de produits bios et locaux :

FullSizeRender(4)

Je découvre des légumes oubliés que l’on ne trouve pas dans chers Hypermarchés  qui standardisent tous les légumes et vendent toujours les mêmes variétés insipides.

Mon panier en vrac … produits savoureux et naturels 

Dans mon panier j’ai commandé des panais, des navets boules d’or que je n’avais encore jamais mangé et qui sont juste délicieux cuits à la vapeur avec de l’huile d’olive. Ils sont plus fondant, sucré et digeste que les navets classiques.  Des pommes de terre bleues d’artois ( délicieuses !!!!). Du fromage frais maison, des yaourts infusés à la rose et la lavande, du jambon fermier,  du pâté de campagne maison, des saucisse de Strasbourg artisanales, du saucisson sec nature,  et un bariolé choco banane ( un petit beignet façon pate à tarte rempli de chocolat noir fondant et de morceaux de bananes fraiches … (ce fût  une délectation gustative !).

Et le prix dans tout ça ? et bien j’ai payé 38,26€ et sincérement pour des produits frais, délicieux, bio, maisons, locaux et plus que frais car en circuit court ça en vaut vraiment le coup je vous assure car le goût est au rendez -vous !

N’hésitez pas à découvrir ce circuit si vous aussi vous êtes sensible à votre consom’action 🙂 C’est par ici

Laisser un commentaire