Marre d’être un pigeon et de t’intoxiquer ? Sois un aventurier vert et fais  toi même ta lessive !  

La lessive était jadis très minimaliste. Ma grand-mère (et je pense que pour bon nombre, nos grands-mères avaient les mêmes habitudes) utilisait simplement du savon noir pour laver ses vêtements (pareil pour ses cheveux d’ailleurs) et cela fonctionnait parfaitement … Pas besoin de plus !

Certains utilisaient aussi  à l’époque de la cendre (c’est d’ailleurs la première lessive qui a vu le jour) ou encore  de la terre à foulons appelée aussi argile smectique ou terre de Sommières. Tout était bio tout était bon pour notre planète question lessive !

Oui mais voila ces temps-là ont changé…  Aujourd’hui quand on va dans le rayon lessive on attrape une migraine ! « Veillez à toujours prendre un Doliprane avant d’y mettre les pieds Messieurs, Dames » (c’est un achat dangereux pour votre santé mentale et pour votre santé aussi, mais ça on va le voir juste après !)

Nous errons  dans les rayons lessives à la recherche d’un « sent-bon » qui régalera nos cloisons nasales et fera briller nos vêtements de mille feux pour notre semaine acharnée…

Sauf qu’entre des senteurs à n’en plus finir, des couleurs à ne plus savoir où regarder, des composants sortis tout droit du laboratoire de Walter White …  c’est devenu compliqué cette affaire !

▼▲▲▼▲▲▼▲▲▼▲▲▼▲v▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

La lessive ou comment se salir la santé ?

Quand je me suis penchée sur la question de ce que contient nos lessives j’ai failli avoir une attaque cardiaque (et une crise de vomi aussi…) oui car les compositions de nos petites lessives parfumées, se voulant délicates pour notre peau et nos vêtements sont en fait gorgées de substances nocives. Alors avoir des vêtements propres aux produits chimiques ? moi je dis STOP !

Je vais vous présenter succinctement les éléments chimiques horrifiants  que l’on peut retrouver, il y a de quoi tomber dans les affres du désespoir …

Parfum de synthèse

Alors tout d’abord sachez que les odeurs de vos lessives ne sont aucunement naturelles, à moins d’utiliser une lessive bio aux huiles essentielles (ça c’est possible). Et que ces parfums de synthèses sont très allergisants.

Pour avoir une visibilité des allégations que je fais aux lessives je vous ai mis dans un schéma la liste des principaux éléments allergisants correspondants aux parfums de synthèse qui sont plus que communément utilisés dans nos lessives. Pour avoir la liste complète n’hésitez pas à faire un tour sur le lien par ici (il s’agit d’un lien issu du site UFC que choisir).

synthese

Et là on se demande pourquoi tout cela est autorisé ? ah j’y viendrais un peu plus tard dans mon article, soyez patients !

Ensuite nous avons les CONSERVATEURS !

Les conservateurs

Ces derniers servent à garder nos lessives très longtemmmmmmps ! Ils sont aussi connus pour leur potentiel allergisant.

Les plus connus sont le mélange entre la MIT et CMIT (méthylchloroisothiazolinone)on retrouve aussi la MIT seule (méthylisothiazolinone)  qui est présente dans d’autres produits tels que les lingettes pour bébés, les laits corporels les adoucissants et aussi les liquides pour la vaisselle (vérifiez donc toujours les composants avant votre achat !).

On retrouve aussi  le bromo-2-nitropropane-1,3-diol autrement appelé Bronopol. Il s’agit d’un conservateur de synthèse allergène controversé car il libère des formaldéhydes, il est donc fortement allergène et cancérigène et il est extrêmement polluant pour nos nappes phréatiques !

Puis…

Les tensioactifs

Les  tensioactifs  qui augmentent le mouillage des tissus, enrobent les salissures, les détachent du linge puis les maintiennent dispersées dans l’eau.

Les plus communément utilisés sont  le silicate de sodium et le carbonate de sodium.

Ceux de synthèse sont très polluants puisque fabriqués à partir d’hydrocarbures ou de corps gras pétrochimiques, et c’est le même refrain pour les tensioactifs non ioniques ( au fort pouvoir émulsionnant et solubilisant).

Il faut donc choisir un produit qui en contient peu car ils sont particulièrement toxiques pour le milieu aquatique (leur origine pétrochimique rend leur dégradabilité très difficile). Il en existe d’origine naturelle comme le Cocamidopropyl Betaine ou le Sodium Cocoamphoacetate. Il y a également les tensioactifs à base de sucre qui sont repérables au nom « Glucoside », comme par exemple Coco Glucoside.

Comparatif des tensio-actifs à éviter et à choisir
Comparatif des tensio-actifs à éviter et à choisir

Mais aussi :
Des agents de blanchiment (les plus couramment utilisés, sont le perborate de sodium et le percarbonate de sodium) :

=> Le perborate de sodium, une fois rejeté dans l’environnement, est responsable d’effets toxiques pour les plantes et les pâturages en participant au développement de maladies chez les animaux d’élevage

=> Le percarbonate de sodium n’exercerait pas d’effets néfastes sur l’environnement.

Et vous savez quoi, sur les paquets de lessive, il n’est pas précisé quel est l’agent blanchissant utilisé  ! (elle est bonne celle là nan ?!)

Des produits chimiques artificiels qui agissent sur l’aspect du produit (ex: viscosant, opacifiant, antimousse…) une jolie bande de joyeux lurons chimiques qui viennent nous glisser des boutades d’irritations !

Du phénoxyethanol (perturbateur endocrinien qui existe encore dans les produits pour bébé d’ailleurs au passage…)

*Et d’autres composants sympathiques  que nous allons voir dans la partie suivante (Cf tableau de synthèse de la composition de notre cas d’école choisi : la lessive OMO).

Bon donc au final on ne se lave qu’avec des produits chimiques puisque  le savon ne constitue plus aujourd’hui que 20 %  de la lessive (et encore !)

▼▲▲▼▲▲▼▲▲▼▲▲▼▲v▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Les industriels ne jouent pas le jeu !

Une étude datant de janvier 2016 et menée par l’association UFC que choisir a mit en exergue la présence d’allergènes et de composants cancérigènes dans pas moins de 10 lessives testées sur 20 et que l’on retrouve en grande surface. Ces lessives étaient estampillées « hypoallergéniques ».

La liste des gagnants chimiques sont :

Ariel, Skip, Cora, Formil, Apta, Persil, Epsil, Monoprix vert, X-tra et Super Croix .

En ce qui concerne les cancérogènes, l’étude menée par l’association à mit en lumière l’utilisation du colorant « rhodamine B » retrouvé dans les capsules Auchan et la lessive U.

Par ailleurs,  cinq  lessives ont été montrées du doigt par l’association à savoir :

Ariel fraîcheuralpine, Apta advance flower garden d’Intermarché, Epsil ausavon de Marseille, Omo lilas blanc et Super Croix fleurs blanches 

Pourquoi ? car elles contiennent une ou plusieurs substances parfumantes allergisantes à plus de 0,01 %. Et la c’est juste du foutage d’humain !!!!!!!!!!! Pourquoi aucune réglementation n’existe pour obliger les industriels à ne pas dépasser cette dose ?

En effet, une loi a été votée par l’UE le  8 octobre 2005 et oblige les fabricants de détergents (lessive, adoucissant, détachant…) de faire figurer nettement sur l’emballage la présence d’allergène parmi la liste des 26 parfums considérés comme allergènes, mais uniquement si leur  concentration dépasse 0,01%, soit 100mg/kg. Mais rien n’existe pour limiter le seuil s’il dépasse les 0,01% !

Averti, mais pas protégé pour autant nous sommes !

De plus, savez- vous que les industriels n’ont aucune obligation d’afficher la présence de Sodium Lauryl Sulfate dans les composants ni même de donner le détail des composants et la on fait Clap Clap Clap car il y a de quoi rire jaune ! Et oui l’information pour le consommateur est un droit mais il ne faut surtout pas nous dégoûter d’acheter …

Pour illustrer un peu tout cela je vous ai pris l’exemple de la lessive OMO que j’ai utilisé de nombreuses années quand j’étais étudiante, afin que vous puissiez comprendre la nuisance de ce que peut contenir une lessive qui n’est pas composée d’éléments naturels.

Voici le détail

cynthia-perez-2

Il y a également dans cette lessive des agents de surface non ionique et de surface anionique.

Je vous ai mis dans un tableau la synthèse des composants que la lessive contient en précisant à quoi ils servent et leurs effets sur nous et notre planète… attention âmes sensibles s’abstenir …

▼▲▲▼▲▲▼▲▲▼▲▲▼▲v▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Sortir de cette gadoue consuméro-chimique et adopter la lessive naturelle

composants-de-la-lessive-omo-1
Tableau des composants de la lessive OMO 1-2 : les aventures vertes de Sophie
composants-de-la-lessive-omo-2
Tableau des composants de la lessive OMO 2-2 : les aventures vertes de Sophie

Alors, j’espère vous avoir convaincu de revenir à du plus naturel ! Mais le soucis c’est que même les lessives Ecolabel et Ecocert ne sont pas si clean que cela.

Je m’étais mis personnellement aux lessives comme la Rainett en éco-pack ( je fais attention à mon empreinte carbone)

Mais le soucis c’est que :

  • ça coûte un bras (8€ les 2l de lessive)
  • cette lessive qui se veut écologique contient des produits que j’avais repéré dans la lessive OMO (je ne vous raconte pas mon état de choc et mon énervement, on paie plus cher pour avoir une lessive de meilleure qualité et on se retrouve avec des produits allergisants et polluants) … bref une grosse boutade des industriels !

Vous pourrez voir dans mon schéma ces composants ( enfin du moins quelques-uns car c’est juste mission impossible d’avoir l’ensemble des composants, car comme je vous l’ai expliqué dans mon article les industriels ne sont pas soumis à l’obligation d’affichage si cela ne dépasse pas un certain seuil).

composition de la lessive rainett
composition de la lessive rainett

▼▲▲▼▲▲▼▲▲▼▲▲▼▲v▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Au diable les industriels, je me tourne vers la lessive maison !

J’ai donc décidé de faire ma lessive toute seule comme une grande. Elle est simple, bio et biodégradable ah et aussi très très économique puisque 2l de lessive me revient à 80 centimes d’euros ! Mais pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt ???????????


Coût de revient à l’année de la lessive La Rainett

Un petit calcul simple pour une consommation moyenne (raisonnée) : 

3 lessives par semaine en moyenne soit 12 lessives par mois et donc 144 lessives par an à raison d’un bidon de 2l pour 20 lavages à 8€ représente un coût de 57,6 € !


Je vais donc partager avec vous une recette de lessive maison qui sent bon et qui fonctionne super bien au savon de Marseille BIO

fullsizerender-34
Ingrédients pour faire ta lessive maison

Pour en savoir plus regardez ma vidéo YouTube …

N’hésites pas à partager ton retour sur cette recette, ou si tu as une autre recette à partager je suis irrésistiblement preneuse 🙂

Bisous bisous

Laisser un commentaire