Se lever du bon pied chaque journée avec la Dinacharya

Aujourd’hui nous allons parler d’une habitude de vie très saine et oh combien énergisante pour tout à chacun : La dinarcharya !

Il s’agit de la routine de vie journalière qui permet de rajeunir, rafraîchir, renforcer son mental et son corps par un ensemble d’actions quotidiennes.

La Dinacharya demande une certaine rigueur de pratique ( non non n’aies pas peur, c’est de la bonne rigueur d’aventurier vert puisqu’elle t’apportera que du positif !). C’est comme pour éradiquer par exemple un début de polyarthrite, si tu as cet objectif, tu vas devoir modifier de manière péremptoire tes habitudes alimentaires ( suppression de laitage, de céréales, de gluten, …) et revoir tes habitudes quotidiennes pour générer moins de stress et d’acidose dans ton corps … tu sais que ces habitudes de vie te feront du bien même si elles te demanderont du temps, du courage et de la volonté pour les mettre en place All day !

Et bien la Dinacharya je considère que c’est changer ses habitudes pour son bien en suivant un peu la même visée…

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Avec la Dinacharya, tes journées ne seront plus jamais les mêmes 

Mais tu devras laisser de la place pour…

Tu verras que ce dont je vais te parler est assez simple à mettre en place (techniquement), mais néanmoins question organisation je préfère te prévenir certains éléments de la Dinacharya prennent du temps…

Il faudra donc en mobiliser un peu si tu souhaites intégrer dans ton quotidien  cette fabuleuse routine de vie.

Cela n’est pas nécessaire de pratiquer toutes les recommandations de la Dinacharya. Je sais d’expérience que c’est très compliqué et t’avoue ne pas pouvoir tout faire moi non plus. Car on a tout simplement pas assez de temps pour l’ensemble des pratiques « Dinacharyennes ».

Je pense que pour nos habitudes occidentales c’est un peu difficile. Mais si tu peux piocher quelques bonnes pratiques et bien c’est toujours ça de pris et de gagné pour ton mieux vivre 🙂

Je t’en avais très très brièvement touché un mot dans mon article sur le Kajal et je t’avais promis de t’en parler bien plus précisément… comme tu peux t’en apercevoir je tiens mes promesses héhé 🙂

… et ne m’en veux pas si je mets un peu plus de temps à écrire des articles ces temps-ci mais je suis actuellement dans une phase importante de ma vie où j’ai besoin de tout mon temps… je t’en parlerais bientôt !

En tout cas pour la Dinacharya, à toi d’y sélectionner ce qui chaque jour te procure du bonheur et du bien pour T ACCOMPAGNER vers TON épanouissement.

C’est parti pour l’article 🙂

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

La Dinacharya & les Doshas 

Petite explication lexicale

*Din veut dire « jour »

*Acharya signifie « être en raisonnance avec l’ordre naturel au quotidien »

C’est donc une routine journalière permettant d’intégrer de la vie, et de l’équilibre dans ses actions et ainsi jouir d’une pleine santé !

Mais elle permet aussi de :

 ♥ Favoriser l’équilibre de nos dhatus (nos tissus)

 ♥ Maintenir notre longévité

 ♥ Vivre un rythme de vie qui est adapté à soi (favorise l’énergie, les capacités cognitives,  la vitalité…)

 ♥ Favoriser un meilleur ancrage et un meilleure alignement sur son chemin de vie

 ♥ Améliorer notre force et résistance

 ♥ Améliorer le sommeil et la créativité

Pour appliquer la Dinacharya il vaut mieux connaître ses doshas

La Dinacharya nécessite de connaître sa constitution de naissance (Prakriti) pour que la routine soit la mieux adaptée à soi. Je vais donc pour que tu comprennes  mieux  te vulgariser rapidement ce qu’est la prakriti. Je précise que cela est beaucoup plus complexe que ce que je vais t’expliquer et nécessite plusieurs articles dédiés pour avoir toutes les informations au complet … Mais faisons simple pour le moment…

Il existe 3 doshas ( forces vitales) que sont 

♥ L’énergie du mouvement : Vata

♥ L’énergie de  la transformation : Pitta

♥ L’énergie  de la structure : Kapha

Ces énergies influencent les fonctions et processus biologiques de ton corps ainsi que tes pensées et sentiments.

Les doshas sont un peu la clé de voûte de l’ayurvéda dans le sens où on part du principe que les 5 éléments que je t’ai précisé dans ma petite infographie juste en-dessous ont une grande influence autant dans notre environnement au quotidien (puisque fruit de la nature) mais également en nous.  Je trouve ça d’ailleurs très beau de concevoir les choses comme ça 🙂

les doshas
Les doshas : Vata Pitta et Kapha

Les 5 éléments sont :

  • L’Air (Vayu)
  • L’Ether que l’on appelle Espace (Akasha)
  • Le Feu ( Tejas)
  • L’Eau (Apa)
  • La Terre (Prithivi)

Ces éléments vont venir constituer des paires qui te seront donnés lors de ta conception (une part viendra de ta maman et une part de ton papa) c’est donc ce que l’on appelle la Prakiriti. Pour faire simple c’est ton terrain de naissance.


NB : pour évaluer tes doshas il faut toujours faire appel à un praticien ayurvédique car parfois cela peut être très complexe à déceler. Il y a plusieurs types et tu pourrais dérégler tes doshas en pensant être d’une catégorie… A éviter donc tout ce qui est tests internet ! Pas fiables !


Mais tes doshas  ne sont pas immuables et peuvent changer en fonction de ton alimentation, ton environnement de vie, tes activités, ton état d’esprit, qui vont alors parfois t’écarter de ta constitution de naissance. C’est ce que l’on appelle la Vikruti.

Si ton écart avec ta Prakriti est trop conséquent alors c’est là que les maladies physiques et psychologiques vont faire leur entrée en fanfare dans ton corps !

D’où l’intérêt de la Dinacharya : Maintenir autant que faire se peut notre équilibre !

Il y a trois types de constitution (mais saches que l’on a tous les 3 doshas en soi, c’est juste la quantité qui change) :

*Dosha dominant  : Lorsque l’on a un dosha qui est représenté à plus de 50 %

NB : Donc on peut être profil dominant « Vata », « Pitta », ou « Kapha ».

Pour t’aider à comprendre je vais prendre mon cas.

*Cas pratique d’un dosha dominant*

Si je suis par exemple à dominante Pitta à plus de 50%, ça veut dire que je possède en moi plus de qualité de feu et d’eau.

Je vais donc avoir des caractéristiques physiques, métaboliques et psychologiques différentes d’un Kapha ou d’un Vata. Par exemple je vais avoir tendance à m’énerver plus vite qu’un Kapha qui déteste la colère et le conflit. Je vais aussi avoir un métabolisme qui brûle plus vite qu’un Vata ou un Kapha et avoir plus d’acidité dans le corps. L’alimentation ne sera pas la même, les activités à privilégier aussi…

Je te dresse dans une petite infographie les caractéristiques générales de Pitta, cette infographie n’est évidemment pas exhaustive, il subsiste encore de nombreuses caractéristiques pour ce dosha. Mais aujourd’hui on fait synthétique pour que tu comprennes globalement la logique ayurvédique 🙂

Copie de les doshas (1)
Le dosha Pitta

*Constitution double : 2 doshas 

C’est la constitution la plus fréquente. C’est lorsque nous avons deux doshas ayant la même équivalence en terme de quantité en soi à quelques pourcentage prêt. Par exemple on peut être 45% vata, 40 % Pitta et 15% Kapha on sera alors Vata et Pitta dominant.

Il y a  plusieurs types de constitutions doubles que sont :

♥ Vata/Kapha

♥ Vata /Pitta

♥ Pitta/ Kapha

♥ Pitta /Vata

♥ Kapha/Pitta

♥ Kapha /Vata

*Cas pratique d’une constitution double*

Prenons l’exemple d’une personne Kapha / Vata . Sa constitution physique et mentale sera issue d’un mixe entre Kapha et Vata. Les deux doshas vont donc beaucoup s’exprimer dans le corps de l’individu

Copie de les doshas

*La constitution triple que l’on appelle « Samadosha »

Cela  veut dire que les 3 doshas sont dans le corps en quantité égale. C’est un profil extrêmement rare qui donne un tempérament très complexe avec des changements de vie réguliers et une adaptation incroyable à toutes les situations.  Ce sont généralement des personnes précoces intellectuellement.

Mon professeur nous expliquait qu’elle avait croisé seulement 2 personnes de toute sa carrière ayant ce type de constitution…

Ainsi on peut comprendre que la routine de vie comportera des différences en fonction de nos doshas.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Comment mettre en place la Dinacharya ?

La journée selon l’Ayurvéda se décompose en 3 phases de 4 heures et chacune de ces phases va être gouvernée par un dosha qui entrera plus particulièrement en action. Ainsi si on respecte les heures ayurvédiques, on favorise une harmonie avec le rythme de la nature et optimisons notre santé. Elle est pas belle la vie ?

Voici comment sont réparties les heures de la journée :

06:00 à 10:00 – période Kapha :
10:00 à 14:00 – période Pitta :
14:00 à 18:00 – période Vata

18:00 à 22:00 – période Kapha
22:00 à 02:00 – période Pitta
02:00 à 06:00 – période Vata

* Le Matin

1- En ayurvéda il est conseillé de se lever durant la période nommée « Brahma Muhurtam » c’est-à-dire 2h00 avant le lever du soleil ( donc entre 2h00 et 6h00 du matin).

Tu vas certainement te demander pourquoi ? et bien en fait c’est la période ou Vata va prédominer et le corps va donc être léger, le mental disponible. Le PH du sang sera aussi plus alcalin et l’élasticité des cellules sera améliorée par une meilleure absorption de l’oxygène. Apprendre, lire, méditer sont des activités qui seront optimisées par notre mental et notre corps à ce moment de la journée. Les fonctions d’éliminations également vont être plus fortes à ce moment-là de la journée

2- Boire ensuite à jeun de l’eau chaude pour soutenir la détoxification et digestion du corps qui a lieu pendant la nuit. J’aime particulièrement prendre de l’eau chaude cuivrée (mise dans un verre cuivré par exemple).

Pour ma part j’utilise des cuillères en cuivre que je laisse dans ma tasse d’eau chaude pendant plusieurs dizaines de minutes mais le mieux étant d’avoir un récipient en cuivre dans lequel on aura laissé de l’eau toute une nuit pour qu’elle se gorge bien en cuivre (attention pas plus de 24h00).

Mais déjà avec ma cuillère je sens que mon eau est quand même chargée en cuivre rien qu’au goût 🙂

cuillère

Le cuivre va permettre d’équilibrer l’ensemble des doshas. Il permet aussi de lutter conte la constipation, les maux de tête, les problèmes oculaires et même le vieillissement. Le cuivre est très bon pour bien absorber la vitamine C.

Sinon on peut tout aussi bien prendre de l’eau chaude avec du citron du gingembre frais et un peu de miel. Cette boisson va nettoyer le système digestif et stimuler les reins.

Personnellement je ne supporte pas tous les matins trop car cela m’enflamme mon Pitta. A toi de tester et de voir 🙂

3-On procède ensuite aux éliminations car comme je te l’ai dit plus haut c’est la période la plus propice à l’élimination.

L’eau chaude que tu auras bu juste avant va justement te permettre l’élimination.

Donc on envoie ses selles et ses urines faire un beau voyage dans les toilettes afin de se retrouver tout léger 🙂

4-Procéder à l’élimination des toxines de la bouche

On utilisera un gratte-langue c’est mieux de le faire avant de prendre son petit-déjeuner pour réduire la mauvaise haleine, enlever toutes les bactéries mortes ou non qui dorment sur notre langue. Et stimuler notre système digestif via le reflux gastrique (d’où l’importance de le faire avant le petit déjeuner).

Pour ma part j’en utilise un en cuivre qui a des propriétés anti-inflammatoires.

On pratiquera ensuite Ganduche -à-dire la gargarisation de la bouche avec de l’huile de sésame ou de tournesol. Il faut éviter l’huile de coco qui cristallise les toxines dans la bouche.

Il suffit de prendre une cuillère à soupe d’huile et de gargariser sa bouche pendant 10 min si on peut. Cette huile va venir dissoudre les toxines liposolubles, permettre un meilleur équilibre du liquide céphalo-rachidien (c’est dire aussi l’importance de la pratique pour notre cerveau), assainir les gencives, embellir les dents et les lèvres et muscler la mâchoire.

Ensuite on recrache l’huile et on procède au lavage de ses dents avec de préférence un dentifrice naturel. Je te donnerais bientôt une recette pour le fabriquer toi-même mais sans bicarbonate car je trouve que cela abîme les dents.

Pour ma part j’utilise une pâte végétale de la marque Weleda à la myrrhe (réputée pour éviter les inflammations des gencives) son goût est super agréable et depuis je n’ai plus de gingivite surtout avec mon appareil dentaire donc ça marche vraiment !

IMG_2227

On peut aussi utiliser des poudres ayurvédiques à base de plantes. Je te les conseille car elles sont superbes pour respecter les dents et les gencives et ça marche du feu de dieu pour nettoyer en toute douceur. C’est un peu spécial au début car c’est une poudre et ça ne mousse pas, mais on s’y habitue vite.

Je te conseille la poudre ayurvédique  KP  Namboodiris. Je l’ai découverte en Inde, tu peux tout à fait la commander en France par ici

Cette poudre est composée notamment d’Amla, de poivre,  de clou de girofle, de Bhasma  et bien d’autres plantes encore. Elle sent bon les plantes, c’est assez agréable.

Ca ne coûte pas cher 1,40€ pour 40g et ça tiens très longtemps car il en faut peu à chaque utilisation

IMG_2245

5-Se laver le visage, le nez et les yeux.

Ca peut paraître bizarre je te l’accorde mais pourtant se laver le nez, les yeux et le visage permettent réellement d’entretenir une bonne immunité. Les yogistes en sont très friands.

♥ Pour le nez

Pour le nez on utilise un pot Neti en porcelaine de préférence que l’on va remplir d’eau salée (1cuillère à café de sel dans de l’eau tiède et minérale pas du robinet !). On n’a plus qu’à pencher la tête sur le côté puis placer le bec du pot dans la narine la plus haute et verser tout doucement la solution salée en l’expulsant par l’autre narine.  ensuite on inspire et expire tout doucement et se sèche le nez 🙂 Cela est très bon pour casser les mucus et c’est très bon contre les angines ou problèmes ORL notamment.

Je viens de me commander un Neti sur Amazon pour 13€

(tu peux le trouver ici =>  Pot de Neti en céramique avec symbole OM 250 ml, différentes couleurs disponibles (crème)) j’avais pas tellement envie d’en acheter un plus cher.

Il y en a en plastique mais je te le déconseille… en porcelaine il ne veillera que plus bien et cela fera moins de déchet et puis c’est plus pure comme matière.

On peut aussi se mettre de l’huile dans le nez à raison de deux gouttes dans chaque narine. Cela permet de garder les sinus et le mental propre et clair.

On utilisera de l’huile de sésame de préférence surtout pour les personnes Vata et Kapha et de l’huile de coco pour Pitta.

♥ Pour les yeux

Pour les yeux j’aime bien les nettoyer avec du collyre, ou de l’eau de rose ou de bleuet. Je passe délicatement du coton dessus et ça me les rafraichi instantanément. J’applique ensuite mon Kajal au camphre et au ghee dont je t’avais fait l’éloge lors d’un dernier article 🙂

6-S’auto-masser le corps avec de l’huile

La dinacharya préconise de s’auto-masser le corps car cela va pacifier, nourrir les tissus, les articulations et la peau. Cela est très bon contre l’arthrite et permet de se préserver du vieillissement du corps. Il faut procéder au massage en partant des pieds et en finissant par la nuque, les oreilles et le crâne 🙂

Ne pas hésiter à bien se masser le ventre pour stimuler le système digestif aussi 🙂

Personnellement le matin je n’ai pas trop le temps de le faire donc je le fais une fois par semaine le vendredi soir  avec de l’huile de sésame pour marquer l’arrivée du weekend et relâcher toute la pression de la semaine. Tu peux tout aussi bien te masser le soir pour favoriser le relâchement et avoir un bon sommeil réparateur .

Pour VATA on utilisera plus de l’huile de sésame car elle des propriétés chauffantes et nourrissantes ( vata et froid et sec). Pour PITTA on utilisera plutôt de l’huile d’amande douce ou de coco et pour KAPHA de l’huile de sésame également ou de moutarde

7-Pratiquer un peu d’exercice physique

Ici cela doit être doux comme du yoga ou de la méditation. 20 à 30 minutes seraient l’idéal.

8 – Prendre sa douche

Ensuite on prend sa douche tiède ou fraiche en fonction de la saison.

9- Prendre le petit-déjeuner

Il doit être léger. Il faut manger en conscience. Suis les signaux de ton corps pour savoir ce que tu digères bien et ce dont tu as besoin. Par exemple moi en ce moment je mange des haricots verts dans du ghee au petit déjeuner (mon corps en a besoin à priori) ça me surprend moi-même mais j’écoute mon corps.

* Le midi

1- Prendre le repas le plus complet de la journée (et s’accorder le temps et le calme nécessaire)

Ce doit être le repas le plus important de la journée. Nous sommes en périodes Pitta et c’est donc à ce moment-là que les fonctions digestives (Agni) sont à leur  maximum d’efficacité. On mange dans le calme, la sérénité et en prenant le temps de manger afin de se donner les meilleures conditions pour bien assimiler tous les nutriments et minéraux du repas. Si ton repas est prit dans le stress, tu auras des aigreurs, de l’acidité et tout autre désagrément gastrique car tu n’auras pas été dans une condition naturelle pour ton corps.

2- Prendre un repas en rapport avec la saison et sa constitution de naissance (En considérant aussi les déséquilibres à soigner au niveau de ses doshas)

Il faut manger en fonction de sa constitution ayurvédique car certains aliments seront très bons par exemple pour une personne de type Pitta mais pas du tout pour une personne de type Vata. Et toujours prendre en compte la saison également dans laquelle nous sommes pour faire corps avec la nature et donc avoir les vitamines, minéraux et oligo-éléments nécessaires au bon moment.

3-Restreindre la prise de boisson pendant le repas

Il faut éviter de boire trop d’eau (1/2 verre d’eau tiède maximum pendant le repas serait vraiment l’idéal pour ne pas noyer les enzymes digestives). J’ai remarqué que j’avais très mal au ventre si je buvais de l’eau pendant le repas, peut-être que toi aussi ? Dans ce cas en rationnalisant ta prise d’eau pendant ton repas cela pourrait t’aider 🙂

4- Boire de l’eau chaude après le repas

Boire une tasse d’eau chaude 30 min à 1h00 après le repas, surtout pour Vata et Kapha est vivement recommandé  car cela va permettre de soutenir leur digestion.

* Le soir

1- Se purifier de sa journée

Le soir on retourne à soi.

On peut tout à fait pratiquer une activité sportive pour assainir son organisme et son mental. Sinon, si on souhaite rentrer chez soi pour se reposer, la première des choses à faire est de purifier ses énergies en prenant une douche qui va nous laver du stress et pollutions qui se sont agrippées à nous pendant la journée.

Je sais que si je ne fais pas cette étape je vais être très mal à l’aise et ne pas me sentir très bien pendant la soirée …

Ce que je conseille c’est de visualiser tout le stress sortir de soi grâce à l’eau et se transformer en une lumière douce et jaune.

Tu peux aussi mettre ton intérieur dans une ambiance propice à la détente, par exemple moi j’allume de l’encens et je branche des petites lumières apaisantes dès que je rentre de ma journée et l’effet est immédiat en terme de relaxation.

2- Prendre son dîner le plus tôt possible

Il faut le prendre 2h00 avant d’aller se coucher pour avoir un sommeil de qualité et ne pas se sentir lourd au réveil).

Le dîner doit être léger pour ne pas trop solliciter nos enzymes digestives qui vont faire tout un travail de nettoyage pendant notre nuit.

3-Avoir des activités apaisantes

Out la télévision, on lit, on écrit, on écoute de la musique relaxante, on médite, on respire, on se relâche complétement. On peut aussi faire un bilan intérieur de sa journée sur papier ou dans son esprit. Cela peut paraître évident et pourtant peu sont ceux qui arrivent à vraiment se détacher de la télévision après une journée de travail.

Pourtant on pense que cela relaxe mais absolument pas.

Il n’y a qu’à voir l’agression pour les yeux que cela procure (je pense notamment aux professions nécessitant de passer de longues heures derrière un écran)  et puis la pollution sonore et mentale qui va avec…c’est pas très relaxant tout ça… sois observateur tu te rendras vite compte que la télévision est un leurre pour la détente 😉

4- Se coucher en heure Kapha

Il est primordial de dormir tôt, le meilleur étant 22h00, chaque heure dormie avant 00h00 compte double pour l’organisme.

♥ Les personnes du type VATA vont avoir besoin  de 6 à 7h00 de sommeil en moyenne

♥ Les personnes ayant un profil PITTA vont avoir besoin de 7 à 8h de sommeil en moyenne

♥ Les personnes de constitution KAPHA vont avoir besoin d’encore plus de sommeil, de 9 à 10h de sommeil en moyenne

Si tu souffres d’insomnie tu peux effectuer un massage de ta voûte plantaire à l’aide d’une huile sèche par exemple, cela aide à amener sa conscience vers le bas du corps et donc vers l’ancrage de soi. Cela apaisera les esprits dispersés. Tu dormiras comme un bébé 🙂

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Es-tu obligé de tout faire ?

Oh que non, il va de soi que cela prend du temps à mettre en place et tu risques de perdre en motivation à vouloir tout essayer en même temps.

Je te conseille d’y aller progressivement. Par exemple en te prenant une journée par semaine ou tu  ferais la dinacharya.

Tu peux aussi agrémenter ton quotidien en piochant quelques petits bouts de routine qui te semble possible à mettre en place. C’est ce que je fais personnellement 🙂

Petit à petit tu verras ce qui te mets le plus en forme et alors tu pourras augmenter à ta guise les pratiques de l’ayurvéda 🙂

Le meilleur témoin et terrain d’expérimentation c’est toi ! On est toujours gagnant à prendre soin de soi ! 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Et toi, pratiques-tu la Dinacharya ? Qu’est-ce que cette pratique t’apporte au quotidien ? N’hésite pas à partager sur ma page Facebook ou bien en commentaire de cet article

Bisous vert <3

3 commentaires sur « Se lever du bon pied chaque journée avec la Dinacharya »

Laisser un commentaire