Conseils ayurvédiques d’automne pour calmer son Vata


articles, Ayurvéda, Non classé / mercredi, octobre 31st, 2018

L’automne est une saison que j’aime comparer à une danse. Les températures s’entrecroisent, le vent tangue avec le froid puis le soleil vient modifier les pas saisonniers de cette salve changeante.

C’est une saison qui invite le métabolisme et le mental à ralentir drastiquement le rythme. Les journées se raccourcissent offrant un socle opportun parfait pour créer des moments d’introspection avec son être.

L’automne c’est une saison que j’aime beaucoup mais qui peut aussi fragiliser nombre d’entre nous.

En ayurvéda c’est une saison où le dosha Vata est fragilisé. Il faut alors redoubler de vigilance pour en prendre soin.

Dans ce nouvel article je te partagerai donc 5 conseils pour équilibrer ton être pendant cette saison et t’expliquerai pourquoi Vata est le dosha le plus déséquilibré lors de cette saison.

Hop j’embarque tes jolis yeux pour continuer la lecture !

 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Les caractéristiques de l’automne selon l’ayurvéda

Chaque saison possède des attributs qui lui sont propres, nous permettant de la distinguer de ses sœurs saisonnières.

L’automne est une saison fraîche, sèche, venteuse et changeante. On peut donc constater aisément que l’élément air prédomine.  Par ailleurs, la lumière décroit et les soirées se rallongent, il fait donc plus sombre. Le climat se refroidit, la nature s’assèche et les feuilles tombent. Les arbres et les plantes se dénudent.

Cette saison provoque l’augmentation de Vata dans l’atmosphère et donc aussi dans notre organisme et notre mental, car les caractéristiques de ce dosha font échos à celles de la saison.

Pacing inWriting.png
L’automne et l’ayurvéda

 

Ainsi tu l’auras compris, en automne, Vata est le dosha le plus vulnérable des 3. Il faut donc veiller à bien l’équilibrer tout au long de l’automne. En ayurvéda le passage d’une saison se prépare 2 semaines avant son arrivée et les efforts doivent être maintenus pendant toute la saison.

Quant aux doshas Pitta et Kapha ils sont en général en équilibre pendant l’automne. C’est d’ailleurs une saison qui est plutôt appréciée par les constitutions dominantes Pitta et Kapha.

Personnellement je l’adore car je m’y sens bien. Il ne fait ni trop froid ni trop chaud et j’adore l’atmosphère cocooning  régnant pendant cette saison. Par ailleurs la beauté qu’offre la nature à ce moment-là de l’année me fait entrer en extase de contemplation lors de mes balades en forêt.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Les signes d’un excès de Vata déséquilibré 

 

Vata est en général le premier dosha à se déséquilibrer dans notre corps et notre mental. Il régit tous les mouvements de nos corps et donc aussi les mouvements de déséquilibres. C’est pour cela qu’en ayurvéda on l’appelle le leader des doshas. Il est le plus rapide, le plus léger et le plus mouvant.

Ainsi, quand Vata se déséquilibre, il emporte  les déséquilibres dans les parties affaiblies de notre organisme et de notre mental et c’est donc, par lui que sont véhiculés les déséquilibres du corps.

Voici donc quelques déséquilibres que peut apporter dans notre corps et notre mental le dosha vata lorsqu’il augmente.

Copie de Pacing inWriting (1).png
Les déséquilibres du dosha vata 1-2
Copie de Copie de Pacing inWriting
Les déséquilibres du dosha vata 2-2

 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

4 conseils ayurvédiques d’automne pour prendre soin de toi

 

Pour t’aider à prendre soin de toi pendant cette saison de l’automne, je te partage quelques conseils très simples à mettre en place.

4222.png

1- Adapter son alimentation à la saison !

Le dosha Vata est équilibré par un régime cuit et crémeux, riche en protéines et en matières grasses. Les plats doivent comporter des épices et être servis chauds.

Cette alimentation équilibre le dosha Vata en lubrifiant et en nourrissant les tissus du corps, en préservant l’humidité et la chaleur également et en soutenant la digestion et l’élimination.

Il faut donc éviter les aliments crus et froids. Eviter aussi de manger un aliment directement sorti du frigo qui refroidirait le corps, ou de boire des boissons gazeuses. Elles augmentent l’élément air. Il en est de même pour les aliments congelés qui même réchauffés sont quand même emprunt d’une énergie refroidissante

Les aliments gras et hydratants comme l’avocat, les olives, les œufs, le lait entier, le blé, les noix ou encore les graines, doivent être favorisés, mais aussi les goûts sucrés, acides et salés (avocat, banane, riz, amande, carotte, patate douce, quinoa…)

4222.png

2- Réchauffer son corps autant à l’intérieur qu’à l’extérieur !

  • Pour équilibrer Vata, tu peux te réchauffer en buvant tout au long de la journée des liquides chauds. Du lait chaud, des tisanes de plantes ou d’épices par exemple. Je te conseille d’éviter le thé qu’il soit vert, noir ou blanc car les thés sont de saveurs  amères et astringentes et son asséchant et donc déséquilibrants pour vata.

C’est le moment de boire le lait d’or dont j’ai parlé sur cet article  cette boisson à base de curcuma te réchauffera avec douceur et gourmandise

IMG_2888
Lait d’or ayurvédique 
  • Tu peux organiser dans ton emploi du temps des sessions au hammam afin de te réchauffer. Ce dernier de par ses qualités humides et chaudes, contrebalance les qualités froides et sèches de Vata. Si tu es de constitution Kapha dominante alors privilégies plutôt le sauna  car celui-ci contrebalancera la qualité grasse de ta constitution par le sec.
  • Les couleurs font circuler des énergies froides ou chaudes. Tu peux donc prévoir dans ta garde robe des couleurs chaudes comme celles que revêt la nature en automne pour réchauffer l’extérieur. Tu peux aussi porter des bijoux en or qui véhiculent une énergie chaude (jaune, orange, marron, rouge…). J’avais écrit un article au sujet des couleurs et de leur potentiel vibratoire que tu peux retrouver ici 

4222.png

3- Masser et huiler son corps 

La peau est l’un des sites de localisation du dosha Vata, de ce fait lorsque Vata augmente, la peau s’assèche et se fragilise, elle peut alors devenir froide, terne et délicate.

Le massage donne beaucoup de stabilité au corps et au mental, il améliore la qualité du sommeil, renforce les tissus du corps et la circulation sanguine, il assouplit les articulations, booste le système immunitaire ( car il augmente la production des globules blanches).

N’hésite donc pas à t’auto-masser ou à te faire masser. Pour cela veille bien à adapter l’huile à ta constitution

  • Pour les vata : Huile de sésame, huile de moutarde, huile de rose, huile d’amande douce, huile d’argan, huile de pépin de raisin, huile d’olive, ghee
  • Pour les pitta : Huile de coco, huile de rose, huile de germe de blé, huile de coton, huile de pépin de raisin, huile d’olive, huile de tournesol, ghee
  • Pour les Kapha : Huile de moutarde, ou massage à sec à la farine de pois chiche ou à la poudre d’amla

 

4222.png

4- Prendre soin de son sommeil

Le sommeil en automne peut se retrouver bousculé et haché. Tu peux ressentir qu’il est plus fragile en ce moment et avoir du mal à t’endormir.

Pour veiller à bien dormir tu peux mettre en place une routine d’endormissement ( les routines apaisent vata) comme boire une tisane, réaliser une méditation, une séance de pranayama appelée nadi shundi, te masser la voûte plantaire. Il te faudra répéter ces actions (chaque soir serait le mieux mais si tu ne peux pas, réitères ces actions le plus fréquemment possible).

Je t’en parle plus longuement dans une vidéo à venir sur la chaîne Youtube

 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Découvres d’autres conseils ayurvédiques dans mon ebook de l’automne 

Pour t’accompagner dans cette lumineuse saison qu’est l’automne, j’ai écrit un ebook coloré et agréable à lire de 131 pages qui te permettra en complément de cet article, d’avoir les bons réflexes et habitudes ayurvédiques.

Tu y découvriras :

  • Des conseils pour prendre soin de toi
  • Des rituels ayurvédiques
  • Des recettes adaptées à chaque dosha (boissons, plats …)
  • Des soins naturels de beauté à refaire à la maison.
  • Des postures de yoga adaptées à l’automne
  • Les plantes à utiliser en automne
  • Le point de vue de l’ayurvéda au sujet de la chute des cheveux automnale avec des recettes de soins anti-chute ayurvédiques à refaire à la maison

Et encore plein d’autres surprises

Je t’ai glissé ici des extraits de pages de mon ebook ainsi que sa complète description si tu veux voir en détail ce qu’il contient 🙂

 

automne-ebook

Découvre l’ebook

 

Prends bien soin de toi en ce bel automne et n’hésites pas à me partager ta routine d’automne dans les commentaires de cet article je serai ravie d’échanger avec toi <3

Une réponse à « Conseils ayurvédiques d’automne pour calmer son Vata »

  1. Bonjour Sophie. Merci pour tes bons conseils santé. Je suis Vata dominante. J’ai tendance à la sensibilité dentaire. J’ai testé la tisane gingembre pour la digestion à quelques reprises, augmentation de ma sensibilité. Quelles seraient les plantes à privilégier, moins acides? Merci!

Laisser un commentaire