Café et ayurvéda, une compatibilité possible ?


Ayurvéda / dimanche, avril 28th, 2019

Le café est pour nombre d’entre nous propice à des considérations passionnelles amenant questionnement, palabre et discussions intérieures  sur le bien-fondé de ce breuvage noir corbeau pour notre être. Il constitue un repère, une béquille, une solution pour certains et certaines qu’il peut être difficile de laisser de côté :

« Je ne peux pas m’en passer le matin pour me réveiller », « sans lui je ne peux pas aller aux toilettes ! », « il me permet de ne pas avoir de coup de pompe l’après-midi »

C’est souvent passionnel avec le café ! On le déteste ou on l’adore ! Faut dire qu’il sait nous séduire le bougre !  Le matin son odeur fumante et doucement torréfiée  vient se déverser dans nos narines et sonne le glas d’un début de journée que l’on espère active, intéressante et riche.

On se laisse traverser par l’énergie caféinée qui vient alors réveiller notre énergie et nous stimuler pour nos sortir du lit. Enfin ça ce sont des impressions en fait.

Mais voilà le café, que l’on nomme « Kapi » en ayurvéda est pour nombre d’entre nous une plaie gustative dans la mesure où le nombre de personnes ayant une consommation « raisonnée » n’est pas forcément la majorité des personnes que j’observe. Nos intestins et nos systèmes nerveux (entre autre) sont souvent malmenés par nos quotidiens de « presse-citron » et ne supportent pas forcément cette violence énergétique apportée par le café qui vient masquer souvent une réalité  énergétique et équilibrante loin d’être des plus fameuses !

Dans ce nouvel article je te présente le point de vue de l’ayurvéda relatif au café pour notre organisme.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Carte d’identité ayurvédique du café

Voici les caractéristiques du café selon l’ayurvéda

Le café et l’ayurvéda : carté d’identité du café
  • Saveurs : amère (tikta), piquante (Katu) , pénétrante (katu) , potentiel chaud (son énergie est donc chauffante, on le ressent quand on le boit)
  • Kapha/Vata Samaka c’est à dire qu’il équilibre les 2 doshas
  • Il donne de la force au corps et à l’esprit (balya)
  • Stimulant nerveux, stimule le cœur et le mental
  • Il diminue la timidité et redonne de la confiance en soi car c’est une boisson qui rebooste l’égo et qui est ce que l’on appelle « rajas »
  • Il stimule le coeur
  • Il redonne de la conscience individuelle

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Une composition du café importante à comprendre

Le café est composé en moyenne comme suit (bien sûr cela dépendra de sa qualité, de la manière dont il a été produit et sous quel climat il a été produit mais aussi de la qualité et du temps de torréfaction)

  • 10% d’eau (surtout dans le café vert c’est-à-dire non torréfié) : Après la torréfaction, ce taux diminue pour arriver à moins de 1%, mais il peut augmenter s’il capte l’humidité ambiante
  • Substances grasses: notamment triglycéride (que l’on retrouve dans notre graisse) et le diterpène (hydrocarbure) qui constitue  12 à 20%
  • Les protéines:  elles représente 10 % du café, mais leur quantité diminue au cours de la torréfaction.
  • Les minéraux:  le potassium (1%), puis le calcium, le magnésium, le phosphore ainsi que de nombreux autres minéraux présent à l’état de traces.
  • Les alcaloïdes: molécules organiques à base azotée comme la caféine
  • Les acides nicotiniques :   notamment vitamine B ou  théobromine (composé amer)
  • Les glucidesce sont des hydrates de carbone présents à 30% (polysaccharides, fructose, glucose, saccharose
  • Les composants aromatiques  : par exemple vanilline (arôme de vanille), lbutanedoine (arôme de beurre), urfurylthiol (arôme de café).

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Les dangers du café pour notre bien-être

Le café peut apporter de nombreux déséquilibres pour l’organisme que j’ai tenté de vous synthétisé ci-après :

  • Le café déshydrate par son côté amer et chauffant (il est diurétique ce qui augmente le taux d’urine, il dessèche la peau, la bouche, la gorge entre autre)
  • Le café rend dépendant (comme le sucre) via des pics. En fait la caféine est absorbée par l’intestin grêle et se dissous dans le sang. Comme cette substance est composée  d’eau et se dissous facilement dans notre graisse, elle est capable d’entrer dans notre cerveau en passant la barrière hémato-encéphalique. Ainsi la caféine peut se fixer sur les récepteurs des cellules du cerveau conçues pour l’adénosine(hormone de la fatigue) et prend sa place. C’est en réalisant cette action que la caféine réduit  la sensation de fatigue ce qui peut à terme nous rendre accro à cette action (notamment après le repas ou le matin quand on se réveille
  • Le café est torréfié à haute température, ce qui crée la réaction de maillard et crée de l’acrylamide. substances considérées comme assez cancérigènes pour l’homme (pour faire simple, la réaction de Maillard est une réaction chimique qui a lieu lorsque des acides aminés rencontrent des sucres, cela se  traduit par une coloration plus ou moins brune qui va se produire entre environ 110 à 115°. Plus on élève la température, plus la réaction sera rapide.

Les grains de café de couleur claire ont plus d’acrylamide que ceux plus foncés qui sont rôtis plus longtemps. Les grains de café frais et sombres sont susceptibles d’avoir la plus faible quantité.

  • Le café fatigue voire épuise les glandes surrénales et épuise le corps en créeant des boost violent et non naturels.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Comment consommer le café de façon ayurvédique ? 

Le café et l’ayurvéda

Pour l’ayurvéda seul le café frais c’est-à-dire fraîchement moulu, bio et réalisé dans les règles de l’art à savoir traditionnellement (à l’aide de cafetière arabe ou italienne) est équilibrant.

Comme celle-ci par exemple

Cafetière arabe : l’une des meilleures manières pour l’ayurvéda de faire du café

L’ayurvéda ne recommande pas de boire le café le matin à jeun car cela choc le système digestif mais aussi le système nerveux et déséquilibre l’équilibre du mental et du corps, ni avec du lait car cela constitue une aliance incompatible qui crée de l’acidité gastrique  que l’on nomme viruddha ahara

Pour l’ayurvéda le café est un aliment rajassique et n’est pas conseillé pour les personnes qui ont cette qualité en excès dans leur esprit (je vais réaliser une vidéo spécifiquement dédiée aux qualités de l’esprit que tu pourras retrouver sur ma chaîne Youtube ). Il faut savoir que les aliments rajassiques favorisent les émotions chaudes comme l’envie de réaliser des objectifs, la satisfaction, la colère notamment (la liste est longue on verra ça plus tard) mais on peut comprendre que les personnes très pitta (et donc très feu) ou ayant tendance à avoir ces qualités d’esprit ont tout intérêt à faire attention au café

L’ayurvéda conseille d’ajouter des épices comme la cardamone qui est d’ailleurs le contrepoison du café car cette épice  va réduire l’acidité du café dans le système digestif et donc réduire ses méfaits.

L’ayurvéda recommande de toujours être dans  l’auto-observation et de bien se concentrer sur les ressentis de son être lorsque l’on boit du café pour savoir si l’énergie véhiculée par cette boisson nous convient. Peut-être que certains jours votre corps l’assimilera de la bonne manière car vous ne l’avez pas prit par habitude et avez veillé à sa qualité. Alors que certains jours le café vous déséquilibrera énormément. Soyez attentif à vos ressentis intérieurs, c’est l’une des meilleures clé de la santé pour l’ayurvéda.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Recette du café ayurvédique : Le Chuku Kappi 

Je te partage la recette d’un café ayurvédique que j’ai appris en Inde et qui est composé de café, d’eau, d’épices et de tulsi.

Une belle manière de boire du café en profitant du bienfait des épices.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Consommation du café et constitutions ayurvédiques ou comment veiller à l’équilibre des énergies ?

Comme tout aliment ou boisson, l’impact sur les doshas sera différent.

Le café peut favoriser l’énergie à certains moment ou encore sur-stimuler les sens, la pensée ou la digestion. Voici donc les effets du café sur les 3 doshas que vous retrouverez dans l’infographie ci-après

Les effets du café sur les doshas en ayurvéda

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Découvrir les alternatives ayurvédiques à la consommation du café dans mes vidéos dédiées

Partie 1

 

Partie 2 

 

 

 

 

J’espère que cela t’aura donné envie d’équilibrer tes habitudes et considérer le café sous un autre angle. N’hésites à me dire en commentaire ce que tu en penses 🙂 

sophie-signature.png

4 réponses à « Café et ayurvéda, une compatibilité possible ? »

  1. Bonjour, merci pour cet article très intéressant. Je me pose beaucoup de questions sur le café. Etant à dominante Vata, ma thérapeuthe me conseille douceur et chaleur. Je consomme du café de bonne qualité, rarement pur et jamais à jeun. J’y rajoute des épices, je fais un café chai en fait, et je le sucre même au miel… On peut obtenir plein de saveurs intéressantes avec un bon café….. Dieu que le mauvais café est affreux, il me donne des palpitations et le goût… Pouah, dans le doute, je transporte toujours des infusions avec moi 🙂

    1. Bonjour merci beaucoup pour ton retour sur cet article au sujet du café et de l’ayurvéda 🙂 Tu as bien raison pour l’ajout des épices elles rendent savoureux le café et aident à tamponner ses méfaits. Je ne sais pas si tu as vu ma recette sur le Chukku Kappi (le café ayurvédique) mais il y en beaucoup dedans. Le lait d’or peut également être une belle alternative au café pour ta constitution.

      Au plaisir,

      Sophie

  2. Merci pour cet article Sophie, très instructif et qui me confirme dans mon choix d’arrêter le café, qui crée une dépendance et qui je pense ne fait pas du bien à mon côté Pitta/Vata, ni à mon estomac, ni à mon coeur. On se rend compte au départ qu’il est difficile de se passer du café, c’est bien que quelque chose dysfonctionne, et puis quelques semaines après on se rend compte que l’on s’en passe très bien, que ce n’était pas si bon que cela (mais l’odeur est divine). Qu’en est-il du cacao et du thé dans l’ayurvéda Sophie ? Merci d’avance. Billie

    1. Bonjour et merci pour ton message Billie au sujet de mon article sur le café et l’ayurvéda 🙂 Oui je comprends tout à fait, j’ai la même constitution que toi (pitta-vata) et le café passe bien à certains moments mais je me rend compte qu’il peut facilement créer de la colère si j’en prends trop dans la semaine.
      Alors pour le thé cela est également déconseillé pour les pitta et les vata à cause de la caféine qu’il contient. Le thé blanc est cependant le moins agressif de tous car il n’est pas torréfié et possède une saveur sucrée. J’ai personnellement remarqué que je le tolérais très bien 🙂

      Pour ce qui est du cacao, si on prend stricto sensu le point de vue de l’ayurvéda, sa consommation n’est pas recommandée car il vicie les 3 doshas.

      Sa saveur est amère ( ce qui déséquilibre vata) il est torréfié (ce qui déséquilibre pitta et vata) et il est lourd et huileux ( ce qui diminue la puissance du feu digestif et aggrave kapha)

      Donc pour l’ayurvéda cela doit rester un aliment plaisir au même titre que le café 😉

      Belle et douce journée

      Sophie

Laisser un commentaire