Réduire les règles douloureuses avec l’Ayurvéda : Conseils & Astuces


Ayurvéda / mardi, janvier 19th, 2021
Souffrir atrocement pendant les règles a été mon quotidien pendant près de 15 ans ( ayant eu mes règles à 9 ans et demi) . Je ne sais que trop bien à quel point cela peut être pénible et infernale que de souffrir de règles douloureuses.
 
D’ailleurs je m’étais fais une raison : Celle de ne plus jamais vivre mes règles sans douleurs et être condamnée à souffrir à chaque cycle.
 
Heureusement pour moi, la vie a mis sur mon chemin, l’Ayurvéda, le développement personnel et la micronutrition. La rencontre de ces trois pratiques a été salvatrice pour mon cycle menstruel.
 
J’ai mis 15 ans à apprivoiser mon cycle menstruel, à travailler sur moi et à rééquilibrer mon cycle.
 
 
Comment réduire les règles douloureuses avec l’Ayurvéda ? Dans cet article j’ai envie de partager avec toi des clés pour t’aider à diminuer tes douleurs menstruelles.

 

 
▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Les règles d’un cycle harmonieux*

Harmoniser son cycle pour réduire les règles douloureuses, permet aux femmes de vivre dans une plus grande douceur les menstruations. C’est en effet le moment ou vous avez le plus besoin d’écouter ce que vous exprime votre corps afin de ne pas puiser dans votre énergie vitale pour le reste de votre cycle.
Lorsque l’harmonie de votre cycle se brise par des maux émotionnels, énergétiques ou physiques c’est que votre être vous rappelle au respect de ce temps d’observation, de repli et de retraite que sont les règles. J’aime comparer les règles à un moment et un temps de retraite intérieure.
 
Il est important pour chaque femme de bien connaître sa physiologie, les signaux de son corps et de son mental. Connaitre sa constitution ayurvédique permet de mieux se connecter à l’intelligence de soi et donc de mieux se respecter. D’anticiper les potentiels déséquilibres et avoir un cycle serein, sans douleurs ou autres syndromes prémenstruels.
 
Les menstruations devraient être un réel temps de pause et d’observation pour vivre en harmonie avec son corps et mieux le connaître, ouvrir une parenthèse dans son soi intérieur :
 
  • Connaitre son type de cycle
  • Observer la couleur de son sang
  • Observer l’intensité du flux sanguin
  • Observer son état mental et physique
  • Repérer ses besoins

♥ 6 clés essentielles pour un cycle menstruel équilibréPour respecter ce besoin de repli qu’ont les femmes à ce moment de notre cycle voici quelques conseils selon les maitres mots d’un cycle harmonieux à mes yeux :

  • Le Silence : On prévient de son indisponibilité à ses proches. On décale les projets importants pour plus tard. On décline les soirées ou évènements qui nous force à être à l’extérieur de soi si cela interfère dans notre énergie d’accueil des menstruations. On s’octroie des moments rien qu’avec soi (lectures, regarder un film doux, s’auto masser, dormir si nécessaire) le but étant de laisser la place à son nettoyage intérieur. Peut être que des émotions accumulées pendant votre mois glisseront au même titre que votre flux menstruel et pour ressentir ce nettoyage il faut de la place autour de vous et en vous. Le silence est le meilleur allié pour cela.
  • La lenteur : On évite de faire du sport pendant les premiers jours de ses menstruations. On remplace par des balades douces. On fait le minimum indispensable et on évite de faire les choses avec force. On délègue si possible à ses proches (conjoint, mari, enfant, parents, amis …). On ralentit. Le temps est à l’intériorité, au rassemblement et à la concentration de l’énergie. Le corps fonctionne au ralenti naturellement et il faut donc respecter ce rythme.
  • La douceur : On prépare leur arrivée via des tisanes douces, un plaid tout doux si on a tendance à avoir froid pendant ses règles. On peut s’octroyer un bain chaud, réaliser des plats ou des boissons chaudes et gourmandes qui font du bien (lait d’or, infusion de rose, lait aux épices, dhal, soupe chaude, bouillon de viande …). Vous pouvez par exemple préparer des repas à l’avance en vu de l’arrivée de vos règles ainsi que des mélanges de plantes pour la journée. Lorsque vous rentrez du travail vous pouvez vous préparer par exemple un bain ou une série douce. Bref on se cocoone en écoutant les besoins de son corps.
  • La sécurité: Reliez vous à votre intuition. Pendant nos règles nous nous sentons plus vulnérable et sommes plus sensibles. Evitez de côtoyer des personnes qui sont négatives, évitez de regarder ou lire des choses violentes ou dont l’énergie n’est pas équilibrante pour vous. Le but étant de respecter votre besoin de sécurisation, de confort et d’intériorité qu’offre l’arrivée des menstruations.  N’hésitez pas à aiguiller vos proches également sur vos besoins de sécurisation (être davantage présent, vous épauler davantage …).
  • Le repos :  Les femmes ont besoin de plus de sommeil pendant les règles. Soyez attentive aux demandes de votre corps concernant votre sommeil. Evitez de veiller juste avant et pendant vos règles. Le sommeil régule, la faim, la glycémie, la pression sanguine, le cycle menstruel il est donc essentiel de dormir suffisamment pour avoir un cycle sain et harmonieux
  • Activez votre corps avant vos menstruations: Pratiquer du sport  avant vos règles permet de mieux équilibrer votre système endocrinien mais aussi nerveux et circulatoire En effet le sport  aide à gérer le stress, à permettre une meilleure régulation hormonale et à booster la circulation sanguine et donc oxygéner le sang ce qui permet une meilleure détoxination pendant le flux menstruel. N’hésitez pas à pratiquer un sport un peu plus cardio-vasculaire : marche rapide /rando/ natation / danse / sport de combat …  Pendant les règles pratiquez seulement une activité douce car le corps est au ralenti et il nous faut écouter ce rythme naturel auquel il nous invite. Pratiquez du yoga doux, du Tai-chi, du Qi Gong, de la marche douce dans la nature par exemple.

 

Repérer les phases de son cycle mais aussi les doshas en présence permet de mieux adapter ses actions (routine, plante, alimentation, rituels …). Cela permet de développer ce que j’aime à appeler « l’écologie personnelle » c’est-à-dire de ne pas abimer ses ressources intérieures et de vivre avec son corps et son esprit en harmonie.

Pour cela je pense qu’il est important d’observer son cycle pour mieux reconnaitre ses besoins et planifier également son quotidien, en fonction de son cycle si cela est possible et en concordance avec votre organisation de vie.

♥ L’importance d’équilibrer Vata pour réduire les règles douloureuses avec l’ayurveda

Selon une étude scientifique  (lire l’étude) réalisée sur 40 patients âgés de 15 à 25 ans souffrant de dysménorrhée primaire, il a été montré que les femmes souffrants de règles douloureuses avaient un mode de vie et des habitudes augmentant et déséquilibrant le dosha Vata.

Les études ont mis en lumière que les femmes adoptaient de mauvaises habitudes alimentaires, favorisant l’augmentation du dosha Vata ( appelées Vishamashana) chez plus de 54,28% des patients. Par exemple l’adoption d’une alimentation trop erratique (avec des horaires irréguliers), trop froide (Shita) et pas assez riche en bons gras ( ce que l’on appelle un régime Laghu et Ruksha ).

Ce qui est également intéressant dans cette étude c’est qu’elle met en lumière l’augmentation des Manasika Nidanas (facteurs psychologiques) comme la présence du stress (Chinta), de la tristesse (shoka), de la peur et inquiétude (Bhaya)  qui favorisent l’augmentation du dosha Vata et des déséquilibres menstruels !
 
 
Graphique : les raisons des règles douloureuses
 

Traduction des mots sanskrits : 
Vishamashana : mauvaise habitudes
Laghu ahara : alimentation légère
Ruksha Ahara : alimentation sèche
Katu Rasa : Saveur piquante
Shoka : tristesse
Bhaya : peur 

Chinta : Stress

♥ L’équilibre de Manas (l’esprit ) pendant les cycles

Lors des règles l’une des qualités de l’esprit nommée « Rajas » augmente. Il existe  ce que l’on appelle les « Maha gunas » (les trois grandes qualités).

Il s’agit de « Sattva » qui signifie lumière ou pureté, « Rajas » qui signifie mouvement et « Tamas » qui signifie inertie ou obscurité. Ces qualités influencent les 5 éléments. On dit qu’elles sont les contaminants de l’esprit car elles impactent notre esprit, notre inconscient et psychisme.

Ces qualités de l’esprit changent en fonction de nos pensées, nos habitudes et notre alimentation.

Rajas (qui est d’ailleurs le mot sanskrit pour désigner les règles) fait référence à la stimulation, le mouvement. Les aliments et activités de ce type ont tendance à créer de l’hyperstimulation et hyperactivité de l’esprit, à favoriser la colère, le stress mental et physique. Mais aussi, à entrainer une énergie d’action et de dépassement de soi. Cela a tendance à favoriser une mauvaise maitrise de ses pensées (agressivité, mauvaise prise de décisions car impulsivité, violence, dépendance passionnelle, cupidité, haine, jalousie, égoïsme). Or s’il y a excès de Rajas pendant les cycles menstruels cela peut conduire à des douleurs, de l’irritabilité et aussi de la fatigue ainsi que des inflammations et des douleurs dans le corps.

Comment Apaiser Rajas pendant ses règles selon l’Ayurvéda  ?

Eviter les éléments suivants :

  • Viandes, fromages, œufs, aliments fermentés
  • crème glacée, café, chocolat, thé
  • olive, vinaigre, épices fortes (gingembre, piment, …), radis
  • aliments provenant de la mer (algues, crustacées, poissons)
  • Bière, alcool (y compris le vin) , ail, sucre blanc, surgelés,
  • sucre rapide, sirop, bonbons
  • légumes piquants et acides (poivrons, aubergines, oignons, poireaux, piments, tomates).
  • Les films d’horreurs
  • Les livres, films ou émissions violentes
  • Les débats politiques ou discussions susceptibles d’augmenter votre colère
  • Evitez les challenges et la compétition pendant et juste avant vos règles
  • La surstimulation des sens et le non repos qui encourage le mouvement
  • L’hyperactivité
  • Le sport trop violent

 

Favoriser les éléments suivants :

  • La méditation
  • La gratitude
  • Le contact avec les végétaux
  • Le soleil
  • Lectures douces
  • Film, émissions apaisantes (exemple : documentaire sur la nature, l’univers )
  • Mantra et musique douces
  • Le repos
  • Le ralentissement
  • La danse, le chant, la peinture, le dessin
  • Les balades dans la nature
  • Le contact avec les animaux, les plantes, les enfants, les personnes que vous aimez et dont la compagnie vous apaise
  • Les aliments sattviques et apaisants

Les aliments sattviques ont la particularité d’apporter des vibrations positives  à l’esprit. Cette alimentation nous permet le détachement émotionnel, de relativiser vis à vis de ce que la vie nous apporte, d’avoir un mental apaisé, serein et calme. Voici quelques exemples d’aliments sattviques :

  • Lait, lait végétaux
  • huiles végétales, crème, ghee, yaourt grec
  • fruits secs, épices sucrées (cannelle, cardamome,…), farines et céréales complètes (orge, riz, sarrasin, millet, avoine, épeautre, …)
  • graines germées
  • légumes poussant au soleil
  • eau de coco, miel, fleurs, légumineuses, fruits frais, noix et oléagineux (amandes, noix de coco, noisettes, …)
  • sucre de canne, sucre de coco et autres sucres complets
  • Rose, tulsi, huile d’olive
  • Bois de santal

*Extraits de ma formation en ligne

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Les différentes phases du cycle menstruel selon l’Ayurveda

 
 
🟣 La phase des règles est pour l’Ayurvéda la phase Vata (elle est appelée Rajahkala)
 
Cette phase consiste en l’élimination de la muqueuse utérine appelée endomètre (paroi qui tapisse l’utérus) et qui avait été créé pour accueillir un ovule fécondé.
Cette phase est dominée par le dosha Vata (air + espace) qui va amener la mouvement du flux vers le bas (contrôlé par l’une des sous-forces de Vata nommée «Apana Vata »).
L’énergie de Vata pendant ce moment du cycle apporte doucement de l’espace à mesure que le flux de la femme s’évacue. L’espace et l’air prennent doucement place apportant légereté et fluidité émotionnelle et physique (par exemple en éliminant davantage de selles ou encore d’émotions). L’ayurvéda explique qu’il s’agit d’une phase de nettoyage pour le corps et l’esprit qui va alors se nettoyer de tout ce qui a pu être encombrant et accumulé lors du mois précédent…
 
A favoriser : 
 
Nous sommes invités à ralentir, à équilibrer Vata par des rituels, des soins et une alimentation dédiée anti vata (dhals, bouillons, ragouts, soupes, aliments cuits, infusion d’épices , lait chaud aux épices, compotes …)
 
🟣 La phase de l’ovulation appelée Rutukala  est la période où Kapha prédomine
 
Ici l’endomètre s’épaissit et se reconstruit. Il devient plus collant et se gorge en nutriments pour accueillir le futur oeuf (nommée Artava), le sentiment de paix de la femme est d’ailleurs plus fort (sauf si déséquilibre).
C’est le meilleur moment pour la conception. Cette phase commence 12 à 16 jours après les menstruations en fonction des femmes. Cette phase du cycle est décrit par l’ayurveda comme un lotus qui s’ouvre au lever du soleil et qui est propice à accueillir. Comme l’ovulation (si elle est bien calée sur le cycle de la lune) correspond à l’énergie de la pleine lune, il s’agit d’une phase du cycle ou la femme peut sentir son énergie vitale et donc son prana augmenter.
 
Ici il s’agit d’une période ou Kapha domine car l’endomètre s’épaissit et la paix, l’amour et l’harmonie domine chez la femme si le cycle est équilibré.
 
A favoriser :
 
C’est donc un moment où nous pouvons être amené à facilement créer, à avoir une facilité dans l’harmonisation des choses (si le cycle est équilibré). Mais aussi où nous sommes amenés à échanger, écouter. C’est un moment où doit reigner la quiétude et l’harmonie autour de nous. On pourra prendre des bains de plantes, avoir une alimentation douce, échangez avec les femmes de son entourage, favoriser la création (dessin, peinture, écriture etc …).

🟣La phase Lutéale,  qui a lieu après l’ovulation jusqu’aux règles est appelée Rutāvatēta kāla elle est dominée par Pitta 
 
Ici le follicule libéré lors de la phase précédente se détruit en absence de fécondation et se transforme en corps jaune. La sécrétion de la progestérone se produit (son rôle essentiel est de préparer la muqueuse utérine, c’est-à-dire l’endomètre, à la nidation de l’embryon). En l’absence de fécondation, le corps jaune, qui a une durée de vie d’une dizaine de jours, disparaît et le taux de progestérone chute ce qui déclenche les règles lors de la phase suivante. Sushurta appelle ce processus « l’uterus qui pleure »..
Ici il s’agit d’une phase Pitta en raison de la transformation hormonale mais également parce que l’endomètre ici se gorge en vaisseaux sanguin.
 
 
A favoriser :
 
  C’est une phase où il faut éviter les excès quelqu’ils soient :
 
* Excès de Sport
* Excès d’activité mentale et physique
* Excès d’aliments piquants, salés et acides
* Excès d’aliments fermentés, trop de stimulants  tels que la caféine, la nicotine et l’alcool
* Excès de colère ou de challenge
 
Favorisez les bains aux plantes ( au tilleul, à la camomille, à la rose, à la lavande …), favoriser un temps de repos, une alimentation anti-inflammatoire  et non piquante ou acide. Privilégiez le report des activités trop intellectuelles et/ou physiques …
 
Prenez des temps de respirations, de réunification avec les femmes de votre famille / amies, prenez le temps de vous faire des infusions de fleurs (rose, lavande, camomille …)
 
 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Savoir comment reconnaitre le dosha en cause dans votre cycle ?

Pour adapter aux mieux sa routine pendant les règles il convient d’abord de reconnaitre quel dosha est impacté dans le cycle

Déterminer le dosha en cause

Vata Pitta

Kapha

♦ Blocage du flux menstruel

♦Irritabilité

♦ Oligo ménorrhée (peu de perte)

♦ Crampes

♦ Aménorrhée

♦ Règle irrégulière

♦ Tremblements

♦ Maux de dos

♦ Maux de jambes

♦ Fourmillement

♦ Ecoulement sombre et coagulation

♦ Douleur diffuse qui bouge d’un cycle à l’autre ou d’une localisation à l’autre

♦ Fatigue

♦ Sensation de froid

♦ Constipation

♦ Ballonnement

♦ Gaz et /ou rots

♦ Incapacité à se concentrer

♦ Peur et dispersion

♦ Anxiété

♦ Diminution de l’appétit

♦ Pulsions sucrées

♦ Douleurs dans la poitrine

♦ Colère

♦ Irritabilité

♦ Migraine

♦ Chaleur

♦ Ménorragie

♦ Dérèglement hormonal (taux élévé de LH, FSH notamment)

♦ Douleur localisée

♦ Sueur nocturne

♦ Diarrhée

♦ Flux abondant

♦ Sensation d’étourdissement

♦ Goût métallique dans la bouche

♦ Sensation de brûlures

♦ Perte d’appétit

♦ Brouillard mental

♦ Démangeaisons

♦ Sang collant et pâle

♦ Acnés

♦ Prise de poids pendant les règles

♦ Kyste

♦ Envie de dormir

♦ Congestion

♦ Douleur sourde

♦ Léthargie

♦ Salivation excessive

♦ Lenteur

♦ Envie de chose chaudes

 

Comme vous pouvez le voir les trois doshas peuvent s’exprimer dans le cycle menstruel. Ainsi pour réduire les règles douloureuses avec l’ayurveda il faut tout d’abord savoir de quel(s) dosha(s) on doit prendre soin 

Si c’est Vata : 

  • Réchauffez-vous avant et pendant vos règles :Evitez les courants d’air, protégez bien vos pieds et vos oreilles du froid. N’hésitez pas à vous réchauffer par l’intermédiaire d’épices et d’eau chaude.  L’eau chaude peut tout à fait être prise de manière neutre ou alors avec l’adjonction d’épices ou de citron

    Epices recommandées Graines de fenouil, Cardamome, Cannelle Cumin Coriandre en graines, Clou de girofle, Gingembre, Thym, Menthe verte, Noix de muscade, Curcuma, Réglisse,  Graines de moutarde, etc…

  • Adaptez votre alimentation : Le dosha Vata est équilibré par un régime cuit et crémeux, riche en protéines et en matières grasses. Les plats doivent comporter des épices et être servis chauds. Cette alimentation équilibre le dosha Vata en lubrifiant et en nourrissant les tissus du corps, en préservant l’humidité et la chaleur également et en soutenant la digestion et l’élimination. Il faut donc éviter les aliments crus et froids. Evitez également les boissons gazeuses qui augmentent l’élément air et les aliments congelés qui même réchauffés sont quand même emprunts d’une énergie refroidissante
 

Si c’est Pitta : 

  • Invitez le repos et lâcher-prise : Offrez-vous des temps de méditation, de contemplation, de repos. Apaisez le feu de votre action. Si cela est possible reportez les travaux de grande envergure pour laisser de la place à votre cycle. Prenez le temps de respirer la nature de laisser partir le cycle pour faire place au nouveau cycle.
  • Adaptez votre alimentation : Le dosha Pitta est équilibré par un régime cuit ou cru ou légèrement cuit.  Avec des aliments roboratifs afin d’apaiser la faim forte de ce profil. Les aliments ne doivent pas être trop lourd pour ne pas accentuer la qualité « légèrement grasse » des Pitta.   Les aliments doux, denses et peu huileux vous sont donc recommandés.
 

Si c’est Kapha  : 

  • Tout comme pour le flux Vata, apportez vous de la chaleur : Apportez de la chaleur  via par exemple des bains chauds avec de l’huile essentielle de gingembre ou de cèdre par exemple.  Vous pouvez également réaliser des cataplasmes de ricin si vous avez besoin de vous réchauffer, de vous détendre et d’améliorer la circulation en cas de congestion comme c’est le cas avec les kystes ou les fibromes par exemple.
  • Adaptez votre alimentation : Le dosha Kapha est équilibré par un régime  cuit, chaud, léger, épicé et asséchant. Les aliments ayant des qualités de sécheresse, de légèreté et de chaleur devront être favorisés. Favorisez les aliments piquants, amers, astringents et limitez le sucré, le salé et l’acide. Evitez de  consommer trop d’aliments lourds  ou les fritures. Les fromages sont déconseillés car ils encrassent les canaux du corps (ils sont huileux et lourds) et sont l’assemblage de deux éléments incompatibles que sont le lait et le sel.
 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

En apprendre plus sur comment équilibrer son cycle avec l’Ayurvéda ?

J’ai conçu une formation en ligne pour pouvoir aider les femmes à prendre soin de leur cycle et réduire les règles douloureuses avec l’ayurveda (mais aussi l’herboristerie, la micronutrition et le féminin sacré).
 
Nous aborderons les sujets suivants : 
 
 🟣 Les routines à adopter tout au long du cycle
 🟣 Des conseils pour réduire les symptômes prémenstruels 
 🟣 Les soins / rituels à appliquer pour équilibrer ses cycles
 🟣 L’alimentation selon les phases de son cycle
 🟣 Les postures de  yoga à réaliser pendant et en dehors de ses menstruations
 🟣 Le pranayama pour équilibrer les maux du cycles
 🟣 Les plantes de la pharmacopée ayurvédique et occidentales pour soigner les déséquilibres et équilibrer son cycle menstruel
 🟣 Les alliés de la femme pour la micronutrition (une autre de mes spécialités et passion)
 🟣 Des conseils issus du féminin sacré 
 🟣 Des conseils concrets et holistiques pour équilibrer l‘endométriose, la ménorragie, l’aménorrhée, les kystes, les règles douloureuses
 🟣 Des méditations guidées pour chaque constitution ayurvédique
 🟣 Des outils pratiques pour s’équilibrer cycles après cycles (mandala lunaire ayurvédique, des guidances …)
 
 
ET AUSSI
 
4 intervenants seront avec moi dans cette formation en ligne pour l’enrichir de leurs spécialités respectives :
 
💗1 professeure de Yoga qui partagera des séquences de Yoga pour équilibrer le cycle
💗1 personne spécialisée dans le féminin sacré (formée auprès de Miranda Grey)
💗1 médecin ayurvédique spécialisé dans l’accompagnement de la femme
💗 1 personne formée auprès de Deepak Chopra qui vous amènera en voyage dans une jolie méditation dédiée à la femme
 
J’ai hâte de partager avec vous chères femmes
 

Laisser un commentaire