Je te raconte ce qu’est l’ayurvéda

Dans la vie nous avons plusieurs outils pour apprendre à lire en soi, comprendre qui l’on est, dans ses complexités, ses émotions traversées au quotidien, comprendre nos forces et faiblesses mentales et physiques, comprendre pourquoi nous sommes tel que nous sommes en nous accompagnant au mieux.

Je suis bien placé pour savoir que c’est l’une des lectures les plus compliquées au monde que de lire en soi, car cela demande du temps, de la bienveillance, du lâcher-prise et de la pro-activité pour apprendre à le faire !

Nous sommes plusieurs à nous poser de nombreuses questions sur nous-même :

  • Nos manières de réagir sont-elles normales ?

-« Je ne me comprends pas ! Pourquoi est-ce que je réagis comme ça, pourquoi est-ce que j’entre dans la colère si facilement ? Je ne suis pas normal(e) »

  • Pourquoi est-ce notre voisin digère très bien le chou de Bruxelles,  alors que pour nous, au contraire ce sont des maux de ventre assurés lorsqu’on ingère ce légume ?
  • Pourquoi est-ce nos cheveux sont toujours secs alors que l’on use et abuse de substrats pour y pallier ?

Nous sommes tous différents, unique et précieux. Mais pour comprendre cette unité il faut comprendre quelle énergie circule en soi pour mieux apprivoiser nos mouvements internes, nos dynamiques, nos émotions et notre santé. Aligner notre corps, notre esprit et notre âme pour trouver la voix de la sérénité, de l’acceptation et du bonheur !

L’ayurvéda peut être un réponse efficace pour cela.

Le propre de cet article sera donc de t’expliquer ce qu’est l’ayurvéda pour que tu comprennes mieux ce qui te compose.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Comprendre les racines de l’Ayurvéda 

L’ayurvéda est une science millénaire qui a été conçue il y a 10 000 ans ! Il est toujours important de connaitre les racines d’une médecine ou d’une science pour mieux comprendre comment elle a été construite et donc mieux l’appréhender.

On l’appelle la grand-mère de la médecine moderne car ne nombreuses médecines telles que la médecine chinoise, grecque, égyptienne, babylonienne et la naturopathie se sont inspirées de l’Ayurvéda. Par exemple Galien, grand médecin de l’Antiquité gréco-romaine (ayant reprit les travaux du médecin Hippocrate) a revendiqué l’origine indienne de ses connaissances et travaillait beaucoup avec la théorie des humeurs  qui fait échos aux doshas (énergie vitale) en Ayurvéda.

Elle mélange en outre, philosophie, science et spiritualité.

 ♥  D’où provient cette très ancienne médecine ? 

Copie de Copie de Copie de les doshas (9)
Les origines de l’ayurvéda 1-3
Copie de Copie de Copie de Copie de les doshas (1)
Les origines de l’ayurvéda 2-3
Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de les doshas
Les origines de l’ayurvéda 3-3

♥  Et aujourd’hui ? 

La médecine ayurvédique est depuis 1947 ( fin de la colonisation britannique) reconnue comme une médecine légale en Inde et adoptée par 70% de la population indienne. 

Plusieurs pays tels que la Suisse, l’Australie, la Roumanie ou encore la Russie reconnaissent l’Ayurveda comme un système médical autonome. Ce n’est pas encore le cas en France mais de nombreuses associations se battent pour qu’un jour le gouvernement français reconnaisse à sa juste valeur l’Ayurvéda.

Depuis 1955, le département « AYUSH« * (géré par le ministère de la santé et du bien-être familial) a été crée pour uniformiser l’éducation et la transmission de l’ayurvéda dans les différentes écoles en Inde afin d’encadrer et sécuriser la transmission.

*Ayurveda, Yoga, Unani (technique proche de l’homéopathie), Sidha (marmas), Homéopathie

Par ailleurs depuis 1982, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu l’ayurvéda comme système de santé traditionnel et patrimoine médical mondial, un bel hommage à l’ayurvéda a été rendu.

L’Ayurvéda est donc un trésor qui est donc à protéger car très ancien et précieux dans sa pratique (c’est pas pour rien que j’en suis tombé amoureuse et que je veux la pratiquer à vie 🙂 ).

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Comment fonctionne l’ayurvéda ?

Avec l’ayurvéda on est dans du préventif, tout est fait pour renforcer le corps et le mental afin d’anticiper les déséquilibres (un peu comme on préparerait l’arrivée de l’hiver en renforçant la toiture et les murs de sa maison).

Une médecine qui prévient les déséquilibres physiques et mentaux et qui est à l’écoute des vibrations profondes de l’humain

En ayurvéda on prend la température en soi, on écoute sa vraie nature et on s’appréhende globalement : avec son esprit, son corps et son âme ! On doit être aligné sur tous les plans !

A ce titre c’est lorsque  l’équilibre de l’individu se rompt, que cela ouvre la porte à la disharmonie physique (maladie) ou mentale (mal être). Or pour préserver cet équilibre on doit équilibrer sa constitution de naissance que l’on nomme Prakruti.

Cette constitution de naissance nous est donnée lors de notre conception (car c’est le début de notre vie). Une partie provient de notre mère et une autre partie de notre père.

Notre constitution de naissance est alors influencée par plusieurs facteurs tels que :

  • L’état spirituel des parents au moment de la fécondation
  • La génétique et donc notre lignée maternelle et paternelle
  • L’état mental et la santé physique de nos parents au moment de la conception
  • Leurs propres constitution de naissance
  • L’endroit et le moment où nous sommes conçus
  • L’état d’esprit de notre mère pendant sa grossesse

Cela veut dire, que si on souhaite s’accompagner au mieux dans notre vie et avoir un corps et un mental qui fonctionne bien, il nous faudra alors constamment restaurer notre équilibre au plus proche de celui de notre conception. Cela passera par le rééquilibrage des énergies et forces qui nous ont été données et qui circulent constamment en nous.

Et cela n’est pas une mince affaire ! Nous vivons dans une société où il est on ne peut plus simple d’être déséquilibré ! Tout va bien trop vite et nous sommes souvent déconnecté de nous (de nos ressentis, de notre corps, etc…) !

Certains facteurs doivent donc être particulièrement tenus sous observation 

Copie de Copie de Copie de Copie de les doshas (4)
Les facteurs influençant la Prakriti

Un outillage complet pour soigner 

L’ayurvéda est composée de 8 disciplines (lui apportant une certain complétude) qui sont abordées et précisées dans les textes ancestraux que je vous ai exposé dans les trois infographies « quelques éléments sur les origines de l’ayurvéda » situées en première partie de cet article.

Lors d’un panchakarma (cure ayurvédique) les soins peuvent être centrés sur l’une des 8 branches, en fonction de ses besoins après une grande préparation du corps.

Les 8 disciplines de l’ayurvéda 

Kaya chikitsa (1)
Les 8 branches de l’Ayurvéda : Ashtanga ayurvéda

Par ailleurs grâce aux différents outils que possède l’ayurvéda, on peut de manière précise, analyser la naissance d’un déséquilibre et détecter à quel stade en est la personne et si l’on peut rapidement ou non revenir un état d’équilibre.

C’est un peu un jeu de piste car on doit remonter à la racine du déséquilibre et identifier  ce que ce déséquilibre a pu causer dans le passé, ce qu’il cause dans le présent et ce qu’il causera dans le futur.

Nous avons donc différents outils à portée de cerveau pour nous aider à analyser l’humain.

Les outils d’analyse de l’ayurvéda sont les suivants :

  • L’observation de la langue qui représente l’état fonctionnel des organes intérieurs ( Langue = Cartographie des organes + situation des toxines dans le corps )
  • L’observation des yeux, des lèvres, de la symétrie du visage, des ongles,  de la peau, du corps, de l’ossature, les cheveux, … bref du corps dans son ensemble. (On analysera les couleurs, les textures, les densités , les formes et les aspects).
  • L’analyse des différents tissus : par exemple le sang, les os, la lymphe, les muscles, la graisse … 
  • L’observation des urines, des selles et de la sueur (que l’on appelle mala) et qui permettent d’observer les toxines dans le corps et les déséquilibres 
  • Le feu digestif que l’on appelle Agni qui donne la tangente de la santé digestive de la personne et aussi de son immunité 
  • La prise du pouls ayurvédique (nadi pariksha) qui va nous donner des informations sur la constitution de la personne, ses déséquilibres, l’état des tissus dans le corps.
  • L’énergie que va émaner de la personne (calme, ancrage, anxiété …)
  • Un dialogue avec la personne, basé sur une analyse approfondie, afin de déceler les déséquilibres et la constitution de la personne
  • Analyse des habitudes de vie de la personne et de son histoire 
  • La palpation des intestins

Le panchakarma

En Inde on peut se soigner grâce au Panchakarma : « Pancha » veut dire cinq et « Karma » signifie action. Il s’agit d’un ensemble de soins sous forme de cure qui dure soit 7, 14 ou 21 jours. Elle se pratique 1 à 2 fois par an, généralement lors des saisons propices à la détoxification à savoir : au printemps et à l’automne.

Le panchakarma vise à purifier le corps et l’esprit et permet au corps d’avoir une meilleure circulation des fluides, de mieux renforcer l’assimilation et l’élimination et donc l’immunité du corps. Il débarrasse les toxines et les déchets du corps et du mental.

Voici les 5 soins du Panchakarma 

Les so (1)
Les 5 soins du Panchakarma : 1-2
Copie de Les so
Les 5 soins du Panchakarma : 2-2

Les soins que peut effectuer le thérapeute 

Un thérapeute ayurvédique peut rééquilibrer une personne avec différents éléments tels que :

  • Les massages (on en a une multitude !)
  • Les soins à l’huile ou au ghee (par exemple avec le soin Netra Basti )
  • Les points marmas
  • L’alimentation & les plantes
  • L’aromathérapie
  • Les médications nasales
  • Les thérapies purgatives (lavements côloniques, vomissements)
  • La ventouse thérapie qui remplace les saignées (pratiquées en Inde mais interdites en France).
  • Le jeûne
  • Les techniques de sudation et de traitement par la chaleur
  • Une routine de vie appropriée à sa constitution
  • Les pierres
  • Le yoga & le pranayama
  • La méditation
  • Les chakras
  • L’astrologique Védique
  • Le développement personnel et l’écoute 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Les 5 éléments : tout ce qui est dans la nature est en toi ! 

Si tu prends le temps de regarder en toi tu peux voir que toi aussi tu es traversé par des cycles, des saisons. Tu es soumis aux mêmes règles que celles de la nature car tu fais parti d’elle. Et ça l’ayurvéda le défend farouchement !

Tout cela s’explique très simplement, il suffit de comprendre les règles de la nature car sommes crées par la nature et nous sommes donc soumis aux mêmes règles qu’elle :

  • Les cycles de la nature sont régit par 4 saisons. Ces saisons ont des caractéristiques particulières, des singularités, qui vont faire échos aux nôtres selon notre constitution ayurvédique et les éléments qui nous gouvernent (froid, chaud, sec, humide, …).
  • Les éléments de la nature sont en nous : le feu, la terre, l’eau, l’air et l’espace. On retrouve ces éléments dans nos organes, nos tissus, notre caractère, notre énergie (j’y reviendrais plus en détail un peu plus loin dans l’article).
  • En respectant notre unicité, notre âme, notre esprit et notre corps nous atteignons le bonheur et la santé car nous sommes alignés avec notre véritable nature
  • L’humain a lui aussi ses propres cycles de vie : naissance, enfance, adolescence, vie adulte, vieillesse tout comme les plantes et les animaux.
  • Nous avons des milliards de cellules en nous et nous représentons tous ensemble les milliards de cellules de l’univers (c’est beau de voir l’univers comme ça non ?)
  • La nature est la somme totale de tous les êtres vivants et de leurs environnement, nous la composons donc aussi.

  Les 5 mahabhutas 

En Ayurveda l’humain fait partie intégrante du macrocosme qui l’entoure.

Nous avons constamment en nous et autour de nous les éléments de la nature qui sont au nombre de 5 :

  • L’ether (espace)
  • L’air
  • Le feu
  • L’eau
  • La terre.
Copie de J'ai reussi à reduire mes rhumatismes
Les 5 éléments en ayurvéda

Les 5 éléments (Mahabhutas) sont présents dans toutes choses et interagissent en permanence influençant les plantes, les hommes, les animaux, les climats, les énergies, ou encore l’espace temps.

Ces éléments ont différentes qualités et nous influencent  constamment. Il existe en toute chose mais leur proportion varie en chaque chose ou en chaque être.

Voyons-les ensemble juste en dessous :

Copie de Copie de Copie de les doshas (3)
Les qualités des 5 éléments selon l’ayurvéda

Ce sont ces qualités qui influencent les êtres et la vie. En effet, les 5 éléments constituent les forces responsables de nos fonctions corporelles, physiques et psychologiques (par exemple une personne qui aura beaucoup de terre dans sa constitution, arrivera a être plus facilement stable et calme en situation de stress et aura également une immunité plus forte). Ces forces ou énergies vitales sont appelées doshas.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Les 3 doshas : Comprendre les forces vitales qui nous anime

Les doshas fluctuent selon le rythme de la nature et c’est pourquoi en fonction des saisons nous n’aurons pas les mêmes habitudes alimentaires ou comportementales (cela est dû à la qualité des doshas).

les doshas (3)
Les trois doshas : Vata Pitta et Kapha

Chaque dosha possède des qualités qui lui sont propres et fait circuler une énergie particulière qui va se manifester par différents facteurs identifiables dans notre corps et dans notre esprit. Ces énergies vont être amplifiées à certain moment de notre vie, à certains moments de la journée et à certaines périodes de l’année (les saisons).

♥ Les 3 doshas

 ∇ Vata : L’énergie du mouvement.

Vata bouge tel l’air et se déplace constamment. Que cela soit dans les vibrations, dans le rythme, dans le dynamisme, dans la parole, dans l’inspiration de l’air ou de la création ou encore dans les perceptions sensorielles. C’est une énergie mouvante, légère et subtile.

 ∇ Pitta : L’énergie de la transformation. 

Il consume, transforme  et mute tel le feu. La transformation va se faire sur plusieurs plans par exemple en permettant au bol alimentaire de générer de la chaleur et de l’énergie pour le corps. C’est une énergie chaude, pénétrante et légère.

 ∇ Kapha : L’énergie de la cohésion.

Il est stable et protecteur comme la terre. La cohésion permet  au corps d’avoir de la structure, du maintient et de l’ancrage (par la structure musculaire et osseuse notamment). C’est une énergie lourde, stable et lente

Je t’expliquerais plus en détail le fonctionnement et les caractéristiques des doshas dans un prochain article, car c’est un peu long  <3

En attendant je te conseille un superbe bouquin qui permet d’avoir une synthèse de ce qu’est l’ayurvéda. Il est concis et se lit facilement  et pour une première approche avec l’ayurvéda il est très abordable.


Te procurer ce livre

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Et toi, as-tu déjà eu recours à l’Ayurvéda ? Qu’en penses-tu ?

6 commentaires sur « Je te raconte ce qu’est l’ayurvéda »

    1. Merci Valérie pour votre message 🙂 Oui une immensité de pratiques, de philosophies et de complexités, qui donnent du fil à retorde quand on veut synthétiser une telle densité 🙂

Laisser un commentaire